Spécialités du sud tyrol

Spécialités du sud tyrol

Nous n'avons pas eu le temps d'en parler encore mais en tant que fins gourmets, durant notre traversée des Alpes, nous avons eu l'occasion de goûter à quelques spécialités culinaires.

Pour ce qui est des plats salés, tout au long de notre traversée des Alpes, nous avons garni nos sacoches de… Speck. C'est une sorte de jambon séché, idéal donc pour le voyage à vélo puisqu'il se conserve très bien pendant quelques jours. Il nous a servi à garnir nos sandwichs ou à agrémenter nos plats du soir.

Lors du restaurant que nous avons fait à Brixen, nous avons également goûté à un “Tiroler Gröstl“ . C'est un plat traditionnel autrichien mélangeant pommes de terre et petits cubes de viande de bœuf ou de porc, le tout revenu dans la poêle avec du beurre et des oignons.

Nous avons goûté également au Schuettelbrot, un pain plat de seigle très croustillant et sec. Il peut aussi bien s'utiliser en croûtons dans une soupe qu'en guise de support pour des trempettes, avec des petites sauces ou du speck.

Pour rester dans le thème des pains, nous avons également goûté à un autre type de pain au seigle, avec une mie tendre cette fois-ci et agrémenté de graines d'anis, très bon aussi! La première fois que nous avons eu l'occasion d'en manger c'était lors une halte chez une petite dame tenant une auberge le long de là vélo route en Autriche.

Il existe bien d'autres spécialités mais nous n'avons pas eu l'occasion de toutes les goûter. Je pense entre autres aux fameux Knödels, genre de quenelles.

Nous avons bien évidemment testé quelques fromages très locaux Comme celui au lait de chèvre de Galtür. Il n'a rien à voir avec les fromages de chèvres sur l'on a l'habitude de voir par chez nous. D'aspect, il ressemble plus à un fromage au lait de vache avec une pâte mi molle.

Concernant les spécialités sucrées, nous avons bien évidemment mangé des apfstrudels, tous différents les uns des autres non pas au niveau de la forme mais au niveau de la pâte qui était tantôt à base de farine de sarrasin, tantôt ressemblait à notre pâte brisée française. Il s'agit ni plus ni moins de pommes enroulées dans une pâte.

Nous avons également goûté aux tirtlans. C'est une sorte de beignet frit rectangulaire, fourré à la confiture ou pâte de noisette. Celui que nous avons goûté était à la noisette.

Vous l'aurez compris, étant d'ordinaire de fins gourmets, nous nous sommes vraiment fait plaisir à découvrir ces quelques spécialités locales du sud Tirol et nous continuons toujours nos découvertes culinaires en traversant la France !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *