Saint-secondin / Chey

Saint-secondin / Chey

21/08/17 – 68 km

Après avoir passé une bonne nuit sous un beau ciel étoilé, nous nous réveillons comme à notre habitude avec les premiers rayons du soleil.
La campagne est encore endormie, nous profitons pleinement du calme environnant. En prenant notre petit déjeuner, nous apercevons au loin deux jeunes chevreuils qui gambadent. Nous pensons que ce sont les mêmes que nous avions vus et entendus en nous couchant hier soir. Évidemment, comme nous sommes éclairés par le soleil, ils ne nous approcheront pas !

Une fois nos estomacs bien remplis, c'est avec un petit pincement au cœur que nous plions pour la dernière fois la tente, encore humide à cause de la rosée matinale.

Nous poursuivons notre chemin à travers les petites routes secondaires. Sur les coups de 10h, comme à notre habitude nous effectuons une pause gourmande dans le village de Sommières-du- Clain. Un vieux monsieur, intrigué par notre chargement, vient discuter avec nous. Nous voilà donc partis à expliquer notre périple, les différents endroits que nous avons traversés. Le monsieur est admiratif et nous souhaite un bon courage pour les derniers kilomètres qu'il nous reste à faire.

Les kilomètres défilent, l'heure aussi. Nous nous arrêtons manger à l'ombre au bord d'une petite route peu passante. Cela fera un endroit idéal pour la sieste de Vincent !

Dans l'après-midi nous apercevons au nord de la route de nombreux petits cimetières. Ce sont des cimetières protestants. Ceux-ci, un temps exclus des cimetières communaux, se voyaient contraints d'enterrer leurs morts dans la clandestinité, sur leurs terres. Aujourd'hui, bon nombre de ces cimetières disparaissent sous les broussailles, mais certains sont toujours entretenus.

Nous profitons encore une fois des fruits disponibles au bord de la route. Après les pommes dans le Tyrol, les framboises dans les Alpes, les mirabelles dans l'est de la France, ce sont les mûres qui se font de plus en plus présentes. Ces derniers jours, nous les trouvons grosses et goûtues !

Nous faisons un petit crochet par Rom, ancienne ville gallo-romaine sur la voie Saintes-Poitiers. Malheureusement en ce lundi le musée est fermé. Et impossible de trouver la moindre ruine… Nous continuons donc notre route.

C'est en fin de journée que nous arrivons à Chey, chez Marielle et Thomas, nos hôtes du jour. Cette étape était quasiment prévue avant même notre départ puisque nos hôtes, voyant que l'on passait au pied de chez eux, nous ont gentiment proposé de nous héberger si nous le voulions. Nous passons donc une agréable soirée autour d'un bon repas tout en profitant des derniers rayons du soleil.

Demain nous entamerons les 40 derniers kilomètres qui nous séparent de notre maison. Nous avons du mal à réaliser que le voyage touche à sa fin mais c'est la tête remplie de merveilleux souvenirs et anecdotes que nous rentrons.


3 réactions au sujet de « Saint-secondin / Chey »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *